16 juin 2011: lettre préalable à la réunion du 20 juin

Publié le par asema.over-blog.com

A.S.E.MA.

Association pour la Sauvegarde de l’Environnement MArandais

Association Loi 1901

 

Président :

Michel MAITREHUT

Barbecane

Rive Droite de la Sèvre

17230 - MARANS

Tél : 06 08 92 71 66

Email : asema@barbecane.com

 

 

Marans, le 16 juin 2011

 

                  

Monsieur Le Président du Conseil Général de la Charente Maritime,

 

Comme convenu, nous vous faisons ce courrier en préparation à la tenue de la réunion du 20 juin 2011 à Marans, réunion préalablement prévue le 6.

Nous vous remercions de nous y avoir conviés et y répondons favorablement. Notre association y sera donc représentée par son Président, son Secrétaire, Hubert VIGNEUX et son Trésorier, Jean Michel MINGOT.

Nous en avons noté l’objet : Infrastructures routières.

A ce titre, nous vous précisons que notre réflexion ne se limite pas à la commune de Marans mais à tout le pays. Il est hors de question de renvoyer des camions sur les autres communes mais de faire réaliser des infrastructures dans notre environnement immédiat pour le bien de tous.

Au préalable, nous rappelons les hypothèses incontournables (et non exhaustives) à toute étude :

  • Suppression de tout poids lourd, tout transport dangereux, tout transport exceptionnel dans Marans entre « Le Point du Jour » et le « Pont des Alouettes ».
  • Suppression de tout poids lourd et transport agricole sur l’Avenue de la Gare de Marans,
  • Aménagement, hors agglomération marandaise des liaisons Surgères-Nantes, Surgères-Charron, Sud Marans-St Jean de Liversay, Fontenay le Comte-Sud Marans, Nord Marans-Charron,
  • Création du viaduc du Brault de manière à ne pas enterrer l’activité et le développement souhaité du port de Marans,
  • Mise hors d’eau des liaisons Charron-Villedoux, Charron-Esnandes et Charron-Marans,
  • Suppression de tout poids lourd dans Andilly les Marais,
  • Liaison Sérigny-Villedoux Nord,
  • Liaison Sérigny-Rochefort,
  • Sécurisation et déviation du Breuil, commune de St Ouen d’Aunis,
  • Sécurisation de l’accès Sud de Villedoux,
  • ….

 

Nous sommes conscients de l’importance du chantier que représentent toutes ces hypothèses mais ces dernières doivent être déjà connues de vos services. C’est la raison pour laquelle nous pensons que les réponses pourront nous être apportées lors de la réunion du 20.

Tout le travail à réaliser n’est que le fruit du retard pris dans le traitement des infrastructures du Nord de l’Aunis et en particulier de notre pays marandais.

Lors de la dernière campagne électorale, à l’unanimité, les 2 présidents potentiels du département s’étaient engagés pour régler notre problème.

Croyez que la réunion du 20 sera suivie de prêt par toute la population de notre pays, car nous nous sommes engagés à l’en tenir informée.

Nous voulons que cette réunion réponde à leur espoir tant convoité depuis de nombreuses années car les dernières informations qui nous sont parvenues ne prêchent pas en faveur du règlement de notre calvaire : à compter de juillet, augmentation des transports exceptionnels, passage de nouveaux transports exceptionnels tels que les trains d’atterrissage de l’A380 (de 7,10m de large), suppression de l’accompagnement des convois par les motards de la gendarmerie,…

De plus, nos derniers comptages font apparaître que le trafic routier est revenu au niveau de 2001 alors que la route dite du Marais a été réalisée.

Il y a donc urgence et malheureusement nous n’avons plus le temps d’attendre.

Dans l'attente de la tenue de la réunion, veuillez agréer Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

 

 

 

 

                                                                    Pour l’ASEMA, le Président

 

 

 

Copie :   tous les participants conviés à la réunion du 20 juin

Commenter cet article